De plus en plus de dirigeants d’entreprise opèrent un virage afin de mettre en place une culture d’amélioration continue. Et c’est tout à leur honneur. Malheureusement, certaines habitudes peuvent ralentir, voire freiner ce virage. Voyons donc ensemble 8 façons de bousiller l’amélioration continue dans votre entreprise.

Des messages flous et contradictoires

L’amélioration continue passe par un message clair et cohérent. Pas question de dire blanc un jour et noir le lendemain… à moins d’avoir une excellente raison. Et le jargon, c’est non. Après tout, nous ne communiquons pas pour satisfaire notre ego, mais pour diffuser un message. Plus il est simple à comprendre, plus il sera compris et plus il sera répété sans être déformé.

Des informations mieux gardées qu’un trésor national

Former une ou deux personnes dans votre entreprise à l’amélioration continue ne donnera absolument rien si elles gardent leurs nouvelles connaissances pour elles.

Au contraire, chaque personne formée ou impliquée dans un projet devrait agir en ambassadeur, en agent de changement. Plusieurs outils de communication sont à leur portée : rencontre de service, blogue ou journal d’entreprise, intranet, rencontre entre la direction et tous les employés…

Des consignes ignorées

On reproche parfois aux adolescents de n’en faire qu’à leur tête. Eh bien, certains adultes ont parfois du mal à changer leurs habitudes et à appliquer de nouvelles procédures.

Plusieurs bonnes pratiques peuvent diminuer les risques de friction et augmenter les chances d’adhésion. La première consiste à impliquer les employés dans des kaizens et dans la recherche de solutions aux enjeux de l’entreprise.

Des nouveautés inadaptées

Que ce soit en matière de gestion ou de technologies, ce qui fonctionne dans une entreprise ne fonctionne pas forcément dans une autre. C’est pourquoi il faut résister aux modes et s’assurer que les nouveaux outils ou les nouvelles pratiques mis en place répondent aux besoins de votre entreprise. Et pour vous en assurer, il n’y a rien de mieux que demander aux principaux concernés : les employés de terrain. Au bout du compte, ce seront eux qui utiliseront le nouveau logiciel de comptabilité ou la nouvelle découpeuse laser de métal en feuilles.

Le pifomètre

Comment connaître nos forces et nos points d’amélioration lorsqu’on ne se compare pas ou qu’on ne se mesure pas? Le pifomètre est souvent trompeur. Alors que certains ont tendance à sous-évaluer leur performance, d’autres se croient meilleurs qu’ils ne le sont en réalité.

C’est pourquoi l’équipe de Campus LEAN recommande de réaliser un diagnostic du processus dans lequel vous pouvez quantifier le problème. Les différents questionnaires offerts sur LEAN Scan vous permettent de comparer votre performance aux meilleures pratiques de l’industrie.

Les bottines ne suivent pas les babines

Mettre en place une culture d’amélioration continue passe avant tout par le haut de la hiérarchie. Si les dirigeants n’assistent pas aux formations, s’absentent des réunions et ne s’intéressent qu’aux résultats et jamais aux processus, ce sera tout simplement impossible.

Les membres de votre organisation jugeront votre engagement envers l’amélioration continue par ce que vous faites et non par ce que vous dites. Une équipe de gestion motivée, ça entraîne des employés mobilisés et motivés à leur tour.

La solution miracle tant attendue

La solution miracle n’existe pas, alors inutile de l’attendre. Commencer quelque part, tout simplement. Dites-vous qu’il vaut mieux une solution satisfaisante, mais imparfaite, que pas de solution du tout. Vous aurez le temps d’y apporter des améliorations le moment voulu.

L’absence de victoires rapides

Les projets d’envergure nécessitent du temps. Toutefois, si un projet tarde à démontrer des résultats ou des gains concrets (on parle ici d’un délai de 6 à 18 mois), les équipes risquent de se démobiliser. Elles perdent leur motivation, car elles ont l’impression que leurs efforts n’ont mené à rien.

Une solution possible : diviser les gros objectifs en petits objectifs et souligner chaque victoire. Bien plus encourageant ainsi !

Peu importe où se trouve votre entreprise dans l’implantation d’une culture d’amélioration continue, rappelez-vous que chaque geste compte. Il suffit d’intégrer une bonne habitude à la fois et vous constaterez les changements qui vont opérer au sein de votre organisation. Et vous savez que vous pouvez compter sur l’équipe d’experts du Campus Lean pour vous épauler.

par Bernard Gagnon
Maitre ceinture noire LEAN Six Sigma,
Professional Scrum Master PSM I

Publications similaires